• La Coupo Santo

    coupoCe chant composé par F. Mistral en 1867 avec le titre La cansoun de la Coupo a une bien curieuse histoire peu connue. Il est devenu l’Hymne des provençaux et de tous ceux qui se réclament des idées de F. Mistral. Dans un double feuillet, découvrez : l’histoire de ce chant, les explications de F. Mistral, la partition musicale, les paroles en français et en provençal. En français – Format : 14,5 x 21 - 8 p. - . A nous commander

  • Frédéric Mistral

    nouvmistral2Il est né en 1830 à Maillane dans les Bouches du Rhône. Dès la fin de ses études il fait le serment de redonner au provençal son rôle de langue littéraire, il consacre alors sa vie, ses forces, son argent même à cet engagement.

    Auteur bien connu de Mirèio, on connait moins ses autres œuvres : Calendal, le Poème du Rhône, le Trésor du Felibrige et d'autres encore sans compter une gigantesque correspondance;

    Fondateur du Felibrige avec Joseph Roumanille, il a su grouper autour de lui et de l'idée latine un trés grand nombre d'intellectuels et d'artistes de son époque.

    Honoré, adulé même à la fin de sa vie, il est consacré par le prix Nobel en 1904.

    Il s'éteint à Maillane en 1914 après avoir marqué à jamais son pays et répandu ses idées dans le monde entier.

    Il convient de ne pas vénérer sottement Mistral mais de réfléchir sur sa vie et ses écrits ; il faut lire et relire Mistral.

    Dans ce fascicule, vous trouverez présentés en tableaux synoptiques d’un côté, les différentes dates de la biographie de Frédéric Mistral, et en face, les différentes étapes de la réalisation de ses œuvres. Ensuite, les résumés détaillés de ses principales œuvres et un certain nombre de notes et citations concernant l’homme et ses idées.

    Ouvrage en français - Format : 21 x 29,7 - 36 p. - . A nous commander

  • Jean-Henri Fabre

    Jean-Henri Fabre est né en 1823 à Saint Léons dans le Rouergue. Aprés avoir eu une jeunesse pauvre et quelque peu errante, il est venu se fixer en Provence : Avignon, Orange, puis Sérignan du Comtat où il est décédé en 1915.

    fabre001Jean-Henri Fabre … l’entomologiste. C’est généralement accompagné de ce qualificatif qu’il est connu. Mais Fabre a aussi été : instituteur, professeur, titulaire de plusieurs licences et d’un doctorat. Il a été un remarquable pédagogue, un écrivain prolifique. Tour à tour mathématicien, chimiste, auteur d’ouvrages pédagogiques, philosophe, musicien, peintre … Il a, de plus, écrit des poèmes, la plupart en provençal. Avec tous ces talents, il fait penser à un de ces grands esprits de la Renaissance capable de tout appréhender et de tout réaliser avec talent.

    Il est bien sûr avant toute chose «l’observateur inimitable», celui qui a observé avec une patience infinie les comportements des insectes pour nous faire découvrir les mystères d’un monde que jusqu’à lui peu de personnes soupçonnaient.

    En français - Format : 21 x 29,7 - 25 p. A nous commander

  • Histoire de Provence

    Abrégé d’Histoire de Provence

    Et si à l'école on ne vous avait pas tout dit ?

    A l'école vous a-t-on dit ? :

    • que notre histoire s'étend sur 25 siècles
    • que Marseille avait 600 ans quand Paris naissait à peine ?
    • que la Provence a été, hors d'Italie, le Pays le plus romanisé de toute l'Europe ?
    • que Raymond-Bérenger V, comte de Provence et de Barcelone était un des plus grands prince de son temps ?
    • que la Provence ne s'est fédérée à la France qu'en 1485 ?
    • que les rois de Hollande descendent des princes d'Orange et que pour cette raison on trouve le nom d'Orange dans le monde entier
    • que, si les rois de France ont si longtemps guerroyé en Italie, c'est parce qu'ils étaient les héritiers des comtes de Provence
    • que Nice est restée hors de Provence ( et de France …!) de 1388 à 1860
    • que le Comtat-Venaissin n'est devenu français qu' en 1791 ?

    Quelle histoire n'est-ce-pas !

    Vous remarquerez à travers ces quelques pages que l'Histoire ne s'est pas forcément écrite à Paris, que les grands personnages historiques ne sont pas tous nés dans les régions du nord de la France.

    En dehors de l'histoire officielle, il faut prendre le temps d'accéder à la vérité, de reconnaître les différences, de prendre du recul pour mieux comprendre. Vous pouvez le faire en prenant connaissance de l'histoire de notre Pays, de Votre pays ?

    Vous trouverez dans ce cahier documentaire des dates et des faits concernant : le Comté de Provence, la principauté d’Orange, le Comtat-Venaissin, le Comté de Nice

    En français - Format : 21 x 29,7 - 26 p. - . A nous commander

  • La Soie

    La Soie et le vers à soie en Provence et dans le Monde

    Depuis plus de 4000 ans, sans doute, la soie est une matière qui fascine les hommes. Son origine légendaire du point de vue historique et curieuse du point de vue biologique a provoqué des interrogations chez tous les hommes. Son brillant, sa douceur, sa résistance en ont fait le textile le plus recherché, le plus convoité.

    La soie par l'attrait qu'elle a exercé sur les hommes a influencé en partie l'histoire de l'humanité provoquant guerres et échanges pacifiques, vols et commerces réguliers.

    Chez nous en Provence, la soie et son artisan le vers à soie sont présents depuis des siècles ; l'élevage du vers à soie, bien qu'il ait maintenant pratiquement disparu, ne cesse d'alimenter la mémoire collective autant par les travaux pénibles qu'il occasionnait que par les profits qu'il pouvait engendrer.

    Aujourd'hui le vers à soie demeure pour nous un précieux allié pour la connaissance des mécanismes de la vie.

    A travers cet ouvrage, vous découvrirez les légendes, puis l’Histoire, qui entourent l’élevage ( l’éducation) du vers à soie et la diffusion de la Soie de la Chine vers l’occidenVous découvrirez aussi le cycle de la vie du vers à soie, les caractéristiques de la soie et sa transformation en tisus. Vous y apprendrez aussi l’utilité du vers à soie dans la recherche médicale actuelle.

    Bilingue, français & provençal - Format : 21 x 29,7 - 60 p. - illustré - . A nous commander

  • Langue et culture d'Oc

    Pour tous ceux qui souhaitent des renseignements sur notre langue et notre culture. Dans ce document, nous donnons successivement des renseignements sur : la formation de la langue d’Oc - les différentes manières de l’écrire - les dialectes d’Oc - l’actualité de la langue d’Oc - éléments concernant la culture d’Oc - la littérature de langue d’Oc - la pratique de la langue d’Oc - les partis politiques régionalistes - l’association Parlaren - la chanson d’Oc - les armoiries de Provence.

    C’est un petit résumé qui permet d’avoir une première approche de notre culture et de notre langue.

    En français – un cahier de 12 p. – format 21 x 29,7 – . A nous commander

  • Nicolas Saboly

    saboly02Les gens chantent volontiers : " La cambo me fai mau " - " Pastre, pastresso " - " Guihaume Tòni, Pèire " ou " Touro louro, louro, lou gau canto ". Plus ou moins les gens savent que ce sont des noëls de Saboly. Mais, Saboly qui était -il ?

    C'est un personnage du 17ème siècle, né à Monteux, dans le Comtat-Venaissin, en 1614.Devenu prêtre, il est nommé Maître de chapelle à St Pierre d'Avignon, c'est là qu'il compose ses noëls qui lui apportent une trés grande renommée qui …… dure encore. Mais Saboly n'est pas seulement l'homme des noëls, il prend part aux luttes politiques de son époque, aux disputes entre " Pessugau " et " Pevoulin " qui mènent Avignon à deux doigts de la guerre civile. Devenu vieux, Maître Saboly fait son testament, à Marseille.

    Il s'éteint en 1675 en nous laissant en héritage ses noëls que nous chantons toujours et qui nous enchantent encore.

    A travers ce cahier documentaire découvrez la véritable biographie de Nicolas Saboly, noelliste avignonais du 17ème siècle. Découvrez également son caractère. Dans ce cahier il y a aussi la liste exacte des 48 noëls authentiques de Saboly. Vous y trouverez aussi des détails sur l’histoire avignonaise du 17ème siècle. Bilingue français & provençal - Format : 21 x 29,7 - 18 p. - . A nous commander

  • Suffren

    Pierre-André de Suffren, né en 1729 au château de St Cannat (dans les Bouches du Rhône) fut un marin prodigieux, un personnage extraordinaire. Trés intelligent, caractère entier, génie militaire. Il a été adoré par les uns, haï par les autres.

    Après une carrière assez normale et assez lente, il est remarqué par le duc de Castries qui l'envoie aux Indes combattre les anglais en 1781.

    suffren01En 3 ans il bat les anglais 5 fois sur mer, il sauve Le Cap, il impose la suprématie française aux Indes et à Ceylan. Tout ceci au milieu des pires difficultés matérielles et morales.

    Attaché depuis son enfance à l'Ordre de Malte, il en devient Bailli et reste toujours connu sous ce titre.

    Il a révolutionné la stratégie navale et l'a influencé au moins jusqu'à la fin du 19ème siècle.

    Un seul mystère pour ce personnage haut en couleurs, la cause de sa mort au sujet de laquelle on a fait maintes hypothèses.

    Bilingue français et provençal - Format : 21 x 29,7 - 32 p. - illustré - . A nous commander

  • Traditions de Noël

    Noël chez nous, en Provence c'est la fête, la plus grande fête sans doute.

    Les bergers qui reçoivent la bonne nouvelle venue du ciel étoilé, parmi leurs brebis dans les collines, c'est chez nous.

    Et puisque c'est en Provence que l'Enfant Dieu est né, nous avons créé beaucoup de choses pour embellir cet évènement : les santons, le gros souper et ses 13 desserts, la pastorale, des chants de Noël originaux.

    Mais par delà cette grande fête chrétienne nous avons su conserver une bonne part de l'héritage antique et païen des fêtes du solstice d'hiver : blé de Sainte Barbe, cacho-fiò, gâteau des rois.

    Alors Noël païen ? Noël chrétien ? C'est vous qui déciderez …

    Un cahier documentaire qui résume à peu près tout ce qu’il faut savoir sur les coutumes provençales propres à cette fête : origines chrétiennes et païennes, le gros soûper, les 13 desserts, la crèche et les santons, les pastorales, les rois mages… Bilingue français & provençal - Format : 21 x 29,7 - 18 p. - . A nous commander

  • Traditions de Carmentran

    Carmentran ? Carnaval ? Peu importe le nom, en Provence on fait la fête à ce moment là, une fête débridée, sans mesure.

    Une fête qui remonte sans doute à la nuit des temps, pleine de résonances symboliques, de mystères même.

    Cette fête qui semble si joyeuse véhicule dans ses profondeurs beaucoup d'angoisses et de choses inquiétantes.

    Fête traditionnelle de la fin de l'hiver, elle est trop souvent dénaturée parce qu'on en a oublié la symbolique.

    En Provence elle s'acompagne le plus souvent de danses rituelles, elles aussi empreintes de significations cachées.

    Carmentran ? Carnaval ? De toute façon une fête qui annonce et prépare le printemps, la vie qui revient et recommence encore une fois.

    Un cahier documentaire qui rappelle les origines très anciennes de cette fête, qui explique les variations de sa date. Il donne des détails sur différentes façons traditionnelles de fêter Carnaval en Provence. Il tente d’expliquer un certain nombre de pratiques rituelles et de symboles.

    Bilingue français & provençal - Format : 21 x 29,7 - 20 p. - . A nous commander Existe aussi en anglais et en italien.

  • Les oiseaux de Provence

    oiseaux11Lorsqu'on consulte des livres sur les oiseaux, on se rend compte que le nombre des espèces qui fréquentent l'Europe n'est pas considérable, de 4 à 500 suivant les ouvrages. Certaines espèces n'apparaissent d'ailleurs qu'épisodiquement, d'autres ne viennent jamais jusqu’en Provence, habituées qu'elles sont à des climats plus froids, à des régions suffisemment lointaines pour les décourager de faire le voyage vers nos contrées ensoleillées.

    Ceci nous a conduit à plusieurs choses :

    - D'abord "éplucher" le « Trésor du félibrige », le monumental et savant dictionnaire établi au milieu du 19e siècle par Frédéric Mistral.

    - Ensuite à remarquer que des espèces que nous pensions inconnues chez nous (comme l'Ibis, le Guillemot de Troïl, Le Jaseur boréal …) portent un nom provençal, ce qui atteste de leur présence suffisemment fréquente chez nous pour avoir été baptisé en provençal.

    - Egalement à nous rendre compte que les noms provençaux permettent souvent de connaitre la particularité de l'espèce nommée.

    Notre petit travail n'est sans doute pas complet quelquefois inexact, en sachant que pour chaque espèce nous avons noté que le(s) nom(s) en usage en Provence. Ceci est dû au fait que les dénominations savantes (en latin) ont changé depuis le siècle dernier, que pour des espèces il existe plusieurs noms possibles suivant les habitudes locales de désigner les oiseaux.

    Nous espérons vous donner envie d'observer les oiseaux et de participer à leur protection, chaque fois que l'un d'entre eux disparaît, c'est un mot de notre langue qui disparaît aussi.